En tout temps : 418 683-8585

Publications, ouvrages et conférences

1965

Après le procès de Léopold Dion aux assises criminelles du Palais de justice de Québec, son avocat Me Guy Bertrand, prononça plusieurs conférences portant sur les réformes qu’il suggérait pour améliorer le système pénitentiaire, le système de justice québécois et différentes lois dont notamment:

  • Des amendements à l’article 16 du Code criminel;
  • Des maisons de détention pour les criminels sexuels, au lieu et place des prisons traditionnelles;
  • Des amendements à la Loi sur les libérations conditionnelles;
  • La création d’un organisme pour venir en aide aux victimes d’actes criminels;

Télécharger la conférence du 4 décembre 1965 et la lettre à Radio-Canada

Me Guy Bertrand est coauteur d’un volume intitulé « l’État du Québec », publié aux Éditions de l’Homme.

1970

Il est aussi l’auteur d’une brochure d’information politique intitulée: « Québec souverain, avons-nous les moyens – 106 questions et réponses sur la Souveraineté politique du Québec ».

1990

Les 17 et 18 mai 1990 : Me Bertrand fut conférencier invité aux journées de formation professionnelle organisées dans le cadre du Congrès annuel des avocats de l’aide juridique, à Montréal. Sa conférence était intitulée « Les avocats de la défense, les substituts du Procureur général et la déontologie professionnelle dans le cadre d’un procès criminel: de l’éthique à la pratique ».

1996

Il a écrit un troisième livre intitulé « Plaidoyer pour les citoyens », publié aux Éditions Balzac.

1996

Son livre : « Plaidoyer pour les citoyens » fut traduit en anglais sous le titre « Enough is enough: an attorney’s struggle for democracy in Québec » par les Éditions ECW Press.

1997

17 avril 1997 : publication d’un extrait de son mémoire en Cour suprême, dans l’affaire du Renvoi relatif à la sécession unilatérale du Québec, dans le journal « Le Soleil ».

10 septembre 1997 : auteur d’un article intitulé « Apprendre à vivre ensemble », qui reprenait les termes d’une lettre adressée à l’Honorable Frank McKenna et qui fut publié dans les journaux « Le Soleil » du 11 septembre 1997, « The Gazette » du 12 septembre 1997 et dans celui du « Globe and Mail » des 11 et 12 septembre 1997.

22 septembre 1997 : auteur d’un article intitulé « Entre la justice et la force, le choix des citoyens », en réponse à la lettre ouverte de Jacques Parizeau en date du 16 septembre 1997.

9 octobre 1997 : auteur d’un article intitulé « Les citoyens ont soif de vérité », en réponse à l’article de José Woehrling paru dans le journal « La Presse » du 24 septembre 1997; publié dans le journal « La Presse » du 27 octobre 1997.

23 octobre 1997 : auteur d’un article intitulé « La démocratie péquiste ou la liberté », publié dans le journal « Le Soleil » du 30 octobre 1997.

19 novembre 1997 : auteur d’un article intitulé « Le plaidoyer des citoyens devant la Cour suprême », publié dans la revue « Cité Libre », édition du mois de janvier 1998.

1998

En juin-juillet 1998 : auteur d’un article intitulé « Le mal de vivre Québécois », publié dans la revue « Cité Libre », édition des mois de juin-juillet 1998.

En juillet 1998 : auteur d’un article intitulé « Et si c’était nous qui devions changer plutôt que la Constitution ? », publié dans le bulletin d’information du Mouvement Citoyen de la Nation, édition été 1998, vol. 1, numéro 1.

2007

Me Bertrand est l’auteur d’un essai politique intitulé « Guide d’accès à l’indépendance : pour la survie du Québec français », publié aux Éditions Québecor.

Me Bertrand a voulu que ses redevances, à titre d’auteur, soient remises au Mouvement Montréal Français, ou, subsidiairement, à la société Saint-Baptiste de Montréal pour la promotion et la défense de la langue française au Québec.

2011

Novembre : L’Assemblée des Patriotes de l’Amérique française remet à Me Bertrand le Prix Honoré-Mercier pour « sa remarquable contri­bution à la défense et à l’illustration des droits nationaux du peuple Québécois ».

Décembre : Me Guy Bertrand livre son testament politique dans un essai intitulé Projet Liberté-Nation – Plan d’affaires pour réaliser l’indépendance du Québec tout en conservant notre part du Canada. Dans cet essai, il invite les régions du Québec à assumer le leadership de l’indépendance du Québec. Disponible en version numérique gratuite (format PDF).

Me Bertrand, tout au cours de sa carrière, a commenté l’actualité et écrit des articles pour les journaux et les revues. De plus, il a régulièrement prononcé des conférences et des discours un peu partout au Québec et au Canada sur la réforme du statut politique du Québec et sur la défense et la promotion de la langue française et de la culture québécoise.

Exposez-nous votre problème

Exposez brièvement votre problème en utilisant notre formulaire en ligne.
Exposez votre problème

50 ans de pratique



En 2012, Me Guy Bertrand a célébré ses 50 ans d'inscription au Tableau de l'Ordre du Barreau du Québec. Son expérience et sa sagesse profitent à tous les clients et avocats de Cabinet Guy Bertrand.

Notre adresse



Agrandir la carte
Édifice Le St-Laurent
250, Grande Allée Ouest
Bureau 801
Québec (Québec)
G1R 2H4
418 683-8585