En tout temps : 418 683-8585

Philosophie, art oratoire, art de la plaidoirie, musique, chanson, radio et télévision

Me Guy Bertrand s’est toujours intéressé à l’art oratoire et à l’art de la plaidoirie. Il est aussi un passionné de la philosophie. Me Bertrand s’est intéressé à l’art oratoire et à la politique étant très jeune. En effet, dès l’âge de 17 ans il prononçait déjà des discours aux côtés de l’Honorable Antoine Rivard, député du comté de Montmagny et Procureur général du Québec, dans le cabinet de Maurice Duplessis. Me Bertrand se plait à répéter qu’Antoine Rivard fut son maître en politique et son mentor en droit.

Me Bertrand adore jouer du piano, chanter et composer ses propres chansons. Il est l’auteur-compositeur de « Oui le Québec c’est mon pays », « Le soleil brille pour tous les peuples », « L’amour et la patrie » et bien d’autres.

Il a réalisé et animé, pendant quelques années, alors qu’il était étudiant à la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, une émission de télévision à CHLT TV, intitulée Forum Interuniversitaire.

Il a été animateur de radio pendant un certain temps à la station CHRC-AM de Québec.

1954

À l’âge de 17 ans, il fut choisi pour représenter son collège, le Séminaire de Saint-Georges-de-Beauce, lors d’un concours oratoire opposant les collèges classiques de l’Est du Québec, concours qui s’est déroulé au Palais Montcalm de Québec.

1958-1959

Lors de sa première année de droit à l’Université McGill, il porta les couleurs de cette université à l’occasion d’un débat oratoire bilingue opposant des universités canadiennes.

1958-1959

Me Bertrand fit parti de la chorale de l’Université McGill. Dans la même année, après avoir suivi des cours d’hypnotisme, il devint membre d’une association dédiée à cette science.

1959-1960

Me Bertrand fut élu vice-président de la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke.

De plus, pendant son séjour à cette université, il enseigna la danse pour payer ses études de droit.

1960-1961

Me Bertrand a réalisé et animé une émission de télévision appelée T.V. Carabin.

Me Guy Bertrand TV Carabin

Par la suite, il fut animateur et réalisateur à CHLT-TV à Sherbrooke, d’une autre émission de télévision intitulée Forum Inter-universitaire. C’était la première fois, à la télévision canadienne, que des universités se mesuraient dans des débats oratoires.

Il fut aussi fondateur, à l’Université de Sherbrooke, d’une ligue visant à promouvoir les débats oratoires entre les différentes facultés.

1962

Il remporta le titre de meilleur orateur de la soirée lors d’un grand débat public tenu à Ottawa, opposant en finale les universités d’Ottawa et de Sherbrooke, sous le thème «Pour ou contre l’indépendance du Québec». L’Université d’Ottawa devait défendre la thèse de l’indépendance alors que celle de Sherbrooke devait défendre la thèse contraire. Ce fut un moment déterminant pour Me Bertrand qui choisit de se battre, toute sa vie, pour le parachèvement du pays québécois.

1990

Dans les années 1990, il a été animateur de radio, pendant un certain temps, à la station CHRC AM de Québec sans jamais interrompre sa pratique du droit.

Tout au court de sa carrière, Me Bertrand fut appelé à prononcer des discours, partout au Québec et au Canada, portant en grande partie sur l’avenir de la nation québécoise et l’indépendance du Québec. Il était recherché comme un orateur à cause de sa fougue et de sa passion.

2002

Me Bertrand fut appelé à interpréter le rôle de Louis Riel sur les chaînes de télévision française et anglaise de Radio-Canada, dans une série télévisée portant sur le procès virtuel de cet homme. Les réalisateurs de cette émission voulaient savoir si Louis Riel serait condamné à la pendaison en 2002 pour les événements qui se sont produits à la fin du XIXe siècle. Ce sont les téléspectateurs qui constituaient le jury et qui devaient décider du sort de Louis Riel. Plus de 95% des Québécois et environ 80% des Canadiens, dans l’ensemble du Canada, auraient acquitté Louis Riel s’il avait été jugé en 2002.

Exposez-nous votre problème

Exposez brièvement votre problème en utilisant notre formulaire en ligne.
Exposez votre problème

50 ans de pratique



En 2012, Me Guy Bertrand a célébré ses 50 ans d'inscription au Tableau de l'Ordre du Barreau du Québec. Son expérience et sa sagesse profitent à tous les clients et avocats de Cabinet Guy Bertrand.

Notre adresse



Agrandir la carte
Édifice Le St-Laurent
250, Grande Allée Ouest
Bureau 801
Québec (Québec)
G1R 2H4
418 683-8585